Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/04/2007

Takrouna – le rocher éternel !

Le jour de la fête des martyrs, j’ai concocté avec mes amis une journée découverte de plusieurs cites exceptionnels : Takrouna, Jradou, Zriba, le temple des eaux dans la région allant de Ennfidha jusqu'à Zaghouan.

J’avais déjà une idée sur le village de Takrouna, à travers les photos et les reportages télé, mais sur place c’est une autre chose…c’est un endroit duquel se dégage quelque chose d'exceptionnel, un endroit qui porte en lui les stigmates de l’histoire allant de la préhistoire jusqu'à notre ère moderne… au fait Takrouna, qui veut signifie en berbère le petit col est un rocher sédimentaire fossilisé remontant à l’ère tertiaire ou miocène, en effet les parois du rocher sont parsemés de fossiles, témoins de la préhistoire.

medium_takrouna_1.jpg

Le village de Takrouna, remonte quant à lui à l’époque Amazigh (berbère), une très belle architecture fruit d’un mélange artistique andalou, amazigh et arabo-musulman. Le village n’abrite aujourd’hui que quelques familles, la plupart des familles ont préféré quitter le sommet et s’installer au pied du village pour plus de commodités.

Avec le Tourisme, le village est entrain de renaître de ses cendres, il abrite désormais un espace culturel, le rocher Bleu, et aussi un écomusée Dar Gmach.

medium_adib_a_takrouna.jpg

Malheureusement la magnifique plaine qui surplomb va accueillir le nouvel aéroport d’Ennfidha, avec tous les inconvénients qu’un mega aéroport peut apporter. Est ce le prix qu’on doit payer pour notre développement, est ce le prix du progrès ? Déjà la cimenterie d’Ennfidha représente un furoncle dans le paysage imaginez un aéroport international sur plusieurs milliers d’hectares !

Aussi le rocher est confronté au vol de son patrimoine culturel et archéologique (les fossiles) vendu aux touristes et aux collectionneurs !

J’invite tous les amoureux de l’histoire de notre pays à visiter cet endroit magique ou le soleil se lève derrière la mer et se couche derrière les montagnes de la dorsale, dans un bal d’une sublime beauté !

J’espère aussi que cet endroit sera préservé et restauré dans le respect de l’architecture d’origine et pas de façon anarchique comme dans d’autres endroits !

Takrouna est un des témoins de notre riche histoire et de notre culture ancestrale.

P.S : la femme sur la vidéo est celle d’une vieille Takrounaise qui tisse un tapis en alfa, une femme d’exception.